• Une maison, un environnement

    Paysage ouvert du Morvan

    Une maison, un environnement
  • Maisons de pays

    Restauration patrimoniale

    Maisons de pays
  • Intérieur

    Matériaux écologiques et enduits naturels

    Intérieur

Restauration et rénovation d’une ancienne habitation du Morvan

Le Morvan possède un habitat préservé. Cette restauration écologique d’une maison ancienne typée valorise son architecture et améliore son bilan énergétique en misant sur le confort thermique

Description du contexte et du programme

État initial du bâtiment

Une maison ancienne bâtie en pierre de ce granit rose qui affleure du sol acide et siliceux du Morvan. L'architecture paysanne de ce bâtiment est remarquablement typée et préservée. L'environnement est naturel, calme tout aussi préservé. Le village est vivant en partie grâce à l'activité de l'Établissement Public de Coopération Culturelle de Bibracte (EPCC Bibracte). L'architecture du bâtiment qui abrite l'activité de cet établissement est aussi remarquable. Elle a été conçue par l'Architecte Pierre-Louis Faloci. Un contexte culturel et naturel aussi qualitatif ne pouvait pas nous laisser indifférent.
L'état de conservation de cette maison morvandelle était contrasté. Le rez-de-chaussée de l'habitation avait subi des travaux de rénovation et d'isolation thermique qui ont fortement dégradé les murs en enfermant l'humidité, conséquence du ruissellement d'eau libre d'une pente de terrain s'arrêtant en fossé humide et stagnant au pied de la façade nord du bâtiment. Une mérule s'était développée dans la salle de bain. Les moisissures intérieures étaient partout. L'étage, resté dans son jus, présentait mieux mais la couverture et une partie de la charpente étaient à reprendre.

Maison paysanne Morvan

Programme de travaux

Maison de famille secondaire, belle endormie qu'il s'agit de réveiller, sans la dénaturer et la rendre compatible aux besoins contemporains d'une famille avec enfants et amis.
Avant toute chose, la réussite d'un projet passe par la qualité d'échange de vue et une confiance réciproque entre la maitrise d'ouvrage et notre Atelier. Celle-ci s'installa rapidement dans la durée. Elle était d'autant plus importante que les propriétaires ne résidaient pas sur place. Le plaisir d'entreprendre ensemble malgré la distance, l'intelligence des échanges, les recherches pour les solutions les plus efficaces, une communication réactive et des entreprises coopérantes ont toujours été présentes de la conception à la réalisation des travaux.

Maison ancienne restaurée 

Comment avons-nous résolu les problèmes posés?

Humidité

Beaucoup d'habitations anciennes dans le Morvan ont été construites à flanc de colline exposées plein sud. Cette configuration permettait une bonne exposition de la façade principale mais soumettait la façade nord au ruissellement de l'eau de pluie. Un fossé était créé, puis, pas tard, des enduits ciments étanches étaient appliqués mais on ne lutte pas ainsi contre l'humidité
En l'occurence, l'eau stagnait en pied de mur dans le fossé, enduit étanche et isolation au polystyrène ont apporté leur lot de dégradations jusqu'au développement d'une mérule et une humidité constante dans les sols et les murs du rez-de-chaussée. De plus, la perspiration des murs n'était plus effective suite à ces rénovation inappropriées.

L'assainissement du bâtiment s'est déroulé sur deux phases:

  • La première phase a consisté à supprimer les surfaces étanches sur les murs et les dalles en béton. Les sols intérieurs furent excavés.
  • La seconde fut de supprimer le fossé et de remodeler la pente en l'éloignant du bâtiment par un travail sur le nivellement du terrain et de réaliser 2 barrières drainées, l'une en pied de pente, la seconde à 2 mètres du bâtiment.
⇒ Comme les sols intérieurs avaient été excavés, les premières pluies importantes nous ont permis de vérifier l'efficacité de la démarche. Pour le reste, la maçonnerie retrouvait ses qualités de perspiration initiales.
Approche architecturale

Maison bloc typique du Morvan avec dépendances alignées au logis, ce type de bâtiment est un héritage architectural remarquable. La construction plus tardive de dépendances aux extrémités a transformé les anciens murs pignon est et ouest en mur refend intérieur.
Très clairement, c'est une approche extérieure de restauration qui nous a guidé. La réalisation de nouvelles ouvertures pour la cuisine à la place de la dépendance orientée est et d'une fenêtre supplémentaire pour la salle à manger n'est pas distinguable. Les pierres de taille proviennent d'un recyclage de ruine. Restaurés, les croupes de couverture avec des bardeaux de châtaigniers, la toiture en ardoise naturelle premier choix. Quelques ouvertures en toiture avec des châssis Cast à l'apparence de tabatières anciennes. Enfin, restaurés, les murs en pierre défaillants ainsi que les enduits réalisés avec un sable local, le cran aux tonalités roses orangées.

Intérieur séjour maison ancienne

L'intérieur de l'habitation est complètement revu. L'espace était initialement fermé et distribué uniquement depuis l'entrée principale. Si les murs refends intérieurs ont été conservés, nous les avons fait ouvrir ce qui offre des perspectives au niveau changeant aux extrémités du bâtiment. Le résultat? Une perception ouverte de l'espace, une respiration de l'œil et une lumière changeante tout au long de la journée.

Le grenier a été aussi aménagé. Il était important de valoriser cet espace en conservant le vestige de l'escalier paysan et la charpente traditionnelle en chêne qui, elle aussi, a fait l'objet d'une restauration. Le cloisonnement de l'étage a fait l'objet de toute notre attention afin de ne pas fermer l'espace en terme de volume et de lumière.

Les techniques de restauration mises en œuvre (taille de pierre, charpente, couverture, fenêtres bois mouton et gueule de loup, enduits extérieurs à la chaux) sont des techniques historiques toutefois il ne s'agit pas de faire des maisons "musée" mais bien des maisons "à vivre", fonctionnelle, lumineuses et parfaitement isolées.

Toiture et bardeaux chataigniers

Label de la Fondation du Patrimoine 

Le Label de la Fondation du Patrimoine récompense les démarches de conservation et de valorisation du patrimoine architectural non protégé. Ce projet et les travaux extérieurs réalisés ont obtenu cette reconnaissance de la Fondation du Patrimoine. 

Logo_Fondation_du_patrimoine

Quelle démarche environnementale et écologique?

  • Procéder à la restauration d'une maison ancienne permet de se tourner entièrement vers des techniques plus responsables moins énergivores et dont l'impact environnemental est atténué.
  • Ressources locales: les bois de charpente proviennent de la forêt de Saint-Prix, à quelques kilomètres. Ils ont été sciés localement. Réemploi de pierre de taille, de tomettes anciennes (patiemment récupérées par la famille du Maître d'Ouvrage), utilisation de sable locaux prélevés et tamisés sur place.
  • Usage de matériaux biosourcés: isolants en panneaux de fibres de bois, chanvre, parquets massifs, absence de procédés ou produits émanant des C.O.V.
  • Privilégier des productions artisanales locales: Lorsque le réemplois des matériaux n'était pas possible ou disponible en quantité insuffisante nous avons fait appel aux Céramiques du Beaujolais pour la réalisation artisanale de tomettes et de carreaux céramiques en terre cuite.
  • Valoriser des gestes artisanales de qualité sur des matériaux bruts ou peu transformés.
  • Une démarche énergétique et thermique efficace, pérenne et adaptée au bâti ancien.

 

 

Quelle stratégie thermique et énergétique?

Usage du bâtiment:

Maison secondaire et de vacances avec utilisation intermittente pouvant évoluer, à long terme, en maison principale saisonnière ou à l'année. 

Caractéristiques thermiques du bâtiment ou pouvant être exploitées:

Favorables:

  • Protégé du vent du nord, à l'abri d'un mont
  • Exposé plein sud et pignon sous la pluie réduit à l'ouest
  • Prégnance de liants de maçonnerie à faible conductivité thermique
  • Inertie des parois et régulation hygrométrique des murs anciens
  • Grandes surface de murs refend intérieurs pouvant recevoir un enduit de correction thermique

Toiture maison du Morvan

Illustration: un bâtiment niché en creux de pente pour se protéger des vents froids du nord

Défavorables ou contraintes particulières:

  • Humidité importante par de l'eau libre qu'il convient de traiter en préalable
  • Chauffage central au fioul
  • Isolation thermique déficiente ou absente
  • Hiver parfois rigoureux et été pouvant être caniculaire
  • Usage intermittent de l'habitat

Stratégie thermique et énergétique:

L'usage intermittent de l'habitation pouvait militer vers la mise en place d'une isolation thermique intérieure plus réactive aux montées de chauffage (panneaux flex de fibres de bois, frein vapeur hygrovariable, vide et Fermacell). Cette solution a été partiellement réalisée dans la cuisine et à l'étage en pied de rampant de toiture en prolongement de l'isolation thermique de la couverture mais il n'était pas question d'en généraliser l'usage

Travaux d'isolation thermique 

L'application d'un enduit de correction thermique chaux chanvre, appuyée par une exigeante isolation de la toiture et la pose de menuiseries performante, se justifie par la prise en compte de la température des parois et pas seulement celle de l'air. L'inertie des murs est préservée ainsi que la régulation de l'hygrométrie. Le résultat est une température homogène et douce dans chaque pièce. Cette absence de zone froide permet de réduire la demande énergétique. La sensation de confort thermique est un atout afin de réduire la consommation d'énergie.

 

Autant la stratégie thermique n'a pas fait débat, autant le souhait de la maitrise d'ouvrage de mettre en place une chaudière électrique eau chaude alimentant un plancher chauffant n'a pas été évident pour nous mais devenait plus acceptable si possibilité future de switch vers une solution granulés bois. À l'usage, il semblerait que la solution asservie à une régulation précise réponde aux attentes.

Données du projet

Opération: Restauration patrimoniale d'une maison dans le Parc Naturel Régional du Morvan (58)
Maîtrise d'ouvrage Privée
Nombre d'habitants 2 à 6 personnes
Surface réhabilitée 212 m²
Coût Sur demande par mail
Isolation en toiture Fibres de bois, Rth: 7,8 m²K/W
Isolation des murs Correction thermique enduit chaux chanvre, épaisseur 5 à 15 cm et ITI fibres de bois, Rth: 2,60 m²K/W
Menuiseries extérieures Menuiseries bois mélèze et pin sylvestre | Uw 1,7 W/m²°C et Ug 1,1 W/m²°C 
Chauffage et diffusion de chaleur Plancher chauffant eau chaude au rez-de-chaussée et radiateurs à l'étage

 

Découvrir d'autres réalisations

Ce qu'en dit notre client

Bâti ancien | Exemples de réalisation

Maison ancienne Restauration Réhabilitation Rénovation
Qui sommes-nous?

Pierrick Chevillotte

Architecte d'Intérieur, diplômé de l’Ecole CAMONDO en 1997 et gérant de l'Atelier Chevillotte depuis 2002, nous avons commencé notre activité à Dijon.

Notre Atelier a trouvé sa vocation en élisant domicile entre Bresse et Dombes, terre de pisé. La découverte de ce matériau renversa nos connaissances, notre manière de travailler, nos motivations. Notre activité est désormais intégralement dédiée à la maison ancienne et à la réduction énergétique dans l'habitat.

Depuis 2018, nous reversons 1% de notre chiffre d'affaire à des associations environnementales via le réseau 1% For The Planet.

Nous sommes assurés par la Mutuelle des Architectes Français.

Découvrez nos domaines d'expertises

Découvrez nos projets du moments

Nous contacter

Merci de privilégier le mail (en pied de page) en indiquant vos nom, prénom, téléphone, une description brève de votre projet ainsi que sa localisation.
Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.

Contactez-nous !

Articles

Cette section, régulièrement enrichie, regroupe des articles de vulgarisation sur la maison ancienne, leur restauration, la thermique, l'énergétique, la rénovation écologique ainsi que l'actualité de l'Atelier Chevillotte